Le remboursement des lentilles de contact

Considérées parfois comme des produits de luxe, les lentilles de contact ne sont pas prises en charge systématiquement par la Sécurité Sociale, sauf pour certaines affections visuelles. Le critère d’octroi est en fonction du défaut visuel et non du type de lentilles. Par contre, les assurances complémentaires ne prennent pas en charge les lentilles de contact, quel que soit le défaut visuel.

Trouvez une mutuelle qui rembourse les lentilles !


 
Le remboursement par la Sécurité Sociale à un taux de 65 % est basé sur un plafond annuel de près de 40 euros par œil quelles que soient les conditions d’utilisation, journalière ou hebdomadaire, réutilisable ou non. Pour bénéficier d’un remboursement, vous devez être en possession d’une prescription établie par votre ophtalmologue qui a constaté que votre affection visuelle doit être corrigée à l’aide des lentilles. Dans tous les cas, les conditions de remboursement de vos lentilles de contact dépendent entièrement des clauses du contrat que vous avez contracté. A cet effet, l’utilisation du comparateur de mutuelle santé peut vous aider à trouver le meilleur forfait.

 

Quels sont les critères de remboursement ?

remboursements lentillesC’est le défaut visuel qui constitue les conditions de prise en charge. Ces défauts ne peuvent pas être corrigés par le port de lunettes classiques. Suivant la législation en vigueur, les lentilles de contact sont remboursées dans des cas restreints comme le kératocône et le strabisme accommodatif. Sont également prises en charge certaines anomalies contractées après une intervention telles que l’astigmatisme irrégulier suite à une chirurgie et l’aphaquie suite à une opération de la cataracte. Certains défauts visuels au-delà d’une certaine limite de gravité sont pris en charge comme la myopie supérieure à 8 dioptries et l’anisométropie supérieure à 3 dioptries.

Quelles sont les différentes catégories de lentilles de contact remboursables ?

Si les lentilles à usage esthétique ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale, certaines lentilles de contact dites spécifiques sont prescrites par votre ophtalmologue pour corriger des défauts précis. Dans ce cas, le traitement est exclusivement prescrit à des fins médicales et les lentilles peuvent faire l’objet d’un remboursement. C’est le cas des personnes qui doivent porter des lentilles à iris peint pour corriger l’opacification partielle ou totale de leur cornée. Il en est de même des personnes atteintes de colobome caractérisé par la disparition d’une partie de leur iris et les albinos pour diminuer l’éblouissement de la vue sous l’effet de la lumière. Les lentilles de contact à pupille noire sont aussi remboursables. En effet, elles sont destinées à corriger la vision de certaines personnes voyant une image double. Cette catégorie de lentilles est également prescrite pour les personnes atteintes de cataractes inopérables, d’un oeil paresseux et de strabisme.

Quelle est la prise en charge des dépenses annexes ?

Parmi les dépenses annexes, on distingue les frais de consultation et l’achat des produits d’entretien. La première consultation pour déterminer l’aptitude de l’œil à supporter les lentilles de contact est remboursée par la Sécurité Sociale. Cet examen préliminaire sera effectué par votre ophtalmologiste. Le forfait d’adaptation correspond à un montant déterminé couvrant les frais de plusieurs séances de contrôle de vos yeux avant la prescription définitive des lentilles. Il est également remboursé, si les conditions d’acquisition sont conformes à la Liste des Produits et Prestations Remboursables ou Lppr. Les produits d’entretien comme les collyres ne sont pas généralement remboursés, même par les assurances complémentaires, sauf dans des cas très rares.

Y-a-t-il d’autres conseils utiles ?

Avant d’acquérir vos lentilles, l’opticien doit vous remettre un devis détaillé contenant la référence, le type et la marque des lentilles. Doivent être mentionnés également le prix des lentilles et le coût remboursé par lentille ainsi que les conditions de service après-vente. La mention des options éventuelles est aussi souhaitée. Il est recommandé de faire la comparaison des offres des assurances pour bénéficier du meilleur remboursement. Le forfait cumulable est la meilleure option en combinant les lentilles RO, l’adaptation et les hors nomenclatures. La souscription à un forfait spécifique peut être également envisagé. Pour les lentilles hors nomenclature, c’est la formule sous forfait annuel qui est la plus appropriée. Cependant, les remplacements fréquents des lentilles jetables ne sont pas systématiquement intégrés dans la formule forfaitaire. Pour que votre prise en charge soit profitable, optez pour une mutuelle optique qui correspond le plus à vos besoins.