Le remboursement des audioprothèses

Les conditions de remboursement des audioprothèses par la Sécurité Sociale peuvent être plus ou moins intéressantes pour vous. Il s’agit donc de choisir une complémentaire santé afin d’être remboursé de façon optimale.

Trouvez une mutuelle adaptée à vos besoins auditifs !


 
L’audioprothèse est une prothèse auditive utilisée par les malentendants ou les personnes qui présentent une baisse de l’acuité auditive. Quelle qu’en soit l’origine, ou que le port soit à court, moyen, long terme ou définitif, la Sécurité Sociale et les mutuelles de santé prennent en charge les frais d’audioprothèse. Concernant les mutuelles, il est conseillé de consulter les comparateurs en ligne pour voir les différentes offres proposées. Les mutuelles santé comblent ce que la Sécurité Sociale n’a pas prévu de rembourser, surtout que le coût de l’audioprothèse est assez élevé.

Les conditions de remboursement d’audioprothèse

Remboursements audioprothèseLa prescription médicale est la condition sine qua non d’un remboursement de prothèse auditive. Le médecin traitant demandera une consultation chez un spécialiste, qui à son tour posera l’indication d’une consultation chez un audioprothésiste. Il s’ensuit la fabrication de l’appareil, puis l’ajustement des réglages et de l’adaptation du matériel dans l’oreille du patient. Les contrôles auront lieu successivement après 3 mois d’utilisation, puis 6 mois, un an et enfin tous les semestres à partir de la seconde année. Le médecin doit ainsi préciser clairement la nécessité du port, pour éviter tous les désagréments et incidents qui peuvent survenir chez les sujets qui ont une ouïe très basse, et particulièrement ceux qui ne sont pas encore retraités, c’est à dire encore en activité. Les conditions varient selon l’âge du patient et le type d’appareillage. Le pourcentage de remboursement est plus élevé, de l’ordre de 65 %, pour les patients de moins de 20 ans, que pour les adultes. En ce qui concerne le type d’appareillage, il en existe quatre catégories : les appareils de catégorie A qui ont un tarif de base de 900 euros, de 1 000 euros pour ceux de la catégorie B, de 1 250 euros pour les C et de 1 400 euros pour les D. Les prix des audioprothèses varient suivant le fabricant, c’est la raison pour laquelle l’Assurance Maladie a fixé un prix forfaitaire. Il est ainsi important de faire une prospection des prix auprès des différents audioprothésistes, pour avoir une idée des tarifs réels.

Le remboursement par la Sécurité Sociale est-il suffisant ?

Il faut savoir que le remboursement de la Sécurité Sociale est faible en audioprothèse. Pour les adultes, de plus de 20 ans donc, le tarif forfaitaire est de 199,71 euros, et le remboursement est à hauteur de 65 % sur cette base. Quand on voit les prix des prothèses, on se rend vite compte que plus de 80% restera à la charge du patient, d’où l’importance d’avoir une bonne mutuelle. Pour le cas des retraités, il faut se renseigner auprès des responsables des Caisses de Retraite, car elles octroient en principe des fonds prévus à cet effet. Pour ceux qui bénéficient d’une CMU complémentaire, le remboursement se fait directement entre l’audioprothésiste et la Sécurité Sociale. Dans ce cas, le patient a droit à un nouvel appareil tous les ans. Il y a ensuite les frais d’entretien, comme le changement de pièces, de piles, l’entretien des accumulateurs, les différentes réparations exécutées sur l’appareil et les accessoires. Pour tous ces actes de réparation et d’entretien, il existe une allocation forfaitaire annuelle d’entretien de 36,59 euros, la prise en charge des frais d’entretien restent à 65 % sur la base de cette allocation. Les mutuelles proposent alors un forfait complémentaire pour compenser cette maigre valeur de prise en charge par la Sécurité Sociale. Elles utilisent alors le pourcentage de convention ou les forfaits auditifs, comme mode de prise en charge. L’intérêt réside donc dans le fait qu’on souscrit à une mutuelle même si on bénéficie déjà d’un remboursement par la Sécurité Sociale, afin de diminuer les frais à payer et obtenir une prise en charge plus substantielle.

Les exemples d’offres des mutuelles

Landes Mutualité propose un remboursement qui peut aller jusqu’à 150 % du tarif de base de la Sécurité Sociale, et un forfait complémentaire de 300 euros. Dans ce cas si votre audioprothèse coute 1000€, la Sécurité Sociale vous rembourse environ 130€, la mutuelle 300€ + le complément de 300€, il restera donc à votre charge environ 270€. France Mutuelle monte un peu plus sur le pourcentage de convention avec 155 %, mais le forfait complémentaire est plus faible par rapport à celui de Landes, avec 152,50 euros. Swiss Life Génération Vitalité n’a que des forfaits annuels mais allant toutefois jusqu’à 300 euros par bénéficiaire. Tels sont les genres de propositions qu’on trouve auprès des mutuelles pour compenser le faible taux de remboursement de l’Assurance Maladie.