Le remboursement du bridge dentaire

Le bridge dentaire est une prothèse dentaire très efficace et discrète. Très onéreux, le bridge dentaire est remboursé à un faible niveau par la sécurité sociale. Toutefois, le particulier peut recourir aux services d’une mutuelle de santé pour la couverture de ses frais de soins dentaires relatifs au bridge. Le souscripteur sera alors mieux remboursé du fait de la complémentarité entre les deux remboursements et n’aura plus à sa charge qu’une petite partie des frais engagés.

Trouver une bonne mutuelle dentaire:


 

Qu’est-ce qu’un bridge dentaire ?

Remboursement bridge dentaireLe bridge dentaire est l’ensemble des éléments solidaires permettant de remplacer les dents manquantes. Ce dispositif permanent fait partie des prothèses dentaires, et peut durer plus de 20 ans. Sa pose est catégorisée dans les opérations dentaires lourdes et se distingue des soins de carie, de détartrage, d’amalgame, d’inlays ou de pose de couronne. Remboursé en partie par la sécurité sociale, l’installation d’un bridge dentaire coûte très cher.

Sa réalisation nécessite des opérations délicates telles que le collage ou le vissage. La pose est très complexe et nécessite plusieurs opérations. La finalité est de réussir à reproduire l’image d’une dent naturelle en le fixant dans la mâchoire. Un bridge peut être étendu suivant le nombre de dents manquantes à remplacer. les piliers peuvent être des implants ou des dents naturelles situées entre les dents manquantes.

Le remboursement du bridge dentaire par la sécurité sociale

La sécurité sociale prend en charge un bridge de trois éléments et ne rembourse que 70% du coût sur la base de 279,5 euros mais ne peut rembourser l’implant. Le tarif de la pose d’un bridge varie selon le dentiste et le type de dispositif à installer. Il est recommandé de demander un devis avant d’effectuer les opérations. Le patient doit également remplir les conditions d’attribution pour qu’une partie de la facture puisse être remboursée. Il est nécessaire de bien lire le devis, les chirurgiens dentistes appliquant des dépassements d’honoraires pouvant être couverts par une mutuelle ou une assurance complémentaire mais non par l’assurance maladie.

 Ce qu’une mutuelle peut prendre en charge

La mutuelle peut rembourser jusqu’à hauteur de la totalité de la différence entre la somme remboursée par la sécurité sociale et celle restant à payer. La prise en charge par votre mutuelle santé étant variable, il est nécessaire de connaître les délais de carence et les plafonds annuels de certains contrats. Il est indispensable de bien lire les clauses définissant les modalités de remboursement, afin de mieux sélectionner la formule à adopter.

Certaines mutuelles santé proposent des remboursements des soins dentaires très avantageux. En effet, certaines mutuelles peuvent rembourser jusqu’à 280% de la différence tandis que d’autres compagnies imposent des limites annuelles que le souscripteur ne doit pas dépasser au risque de ne pas être remboursé. D’autres mutuelles proposent même des garanties pouvant atteindre 800% du tarif conventionnel, mais dans ces cas l’assuré paie des cotisations élevées. Il est important de bien connaître les méthodes de calcul du remboursement afin d’éviter les erreurs dans les prévisions. Quelques sites web proposent des simulations gratuites permettant d’estimer les remboursements, et de déterminer la meilleure mutuelle. La meilleure technique consiste à répertorier toutes les mutuelles offrant la prestation et de s’informer de la nature de leur service.

Obtenir une meilleure prise en charge

Avant d’effectuer la pose d’un bridge, le patient doit demander l’établissement d’un devis à différents dentistes. Cela permettra de comparer le prix et de choisir la meilleure prestation. Le devis doit comporter une description précise et détaillée du traitement envisagé ainsi que des matériaux utilisés, le montant des honoraires correspondant et la somme remboursée par la caisse d’assurance maladie. Le devis santé doit être signé par les deux parties avant de débuter les opérations, afin que le patient puisse être remboursé.

Afin de bénéficier d’une meilleure couverture, il est préférable de contacter une mutuelle d’assurance pouvant prendre en charge les frais de pose du bridge dentaire. La sécurité sociale ne remboursant qu’une infime partie des dépenses, il est souhaitable de cotiser auprès d’une mutuelle pour compenser la partie non remboursée et réaliser ainsi des économies. La comparaison des propositions des mutuelles est indispensable pour sélectionner l’enseigne garantissant la couverture maximale sachant que la différence entre la somme totale du soin ainsi que celle remboursée par la sécurité sociale, peut être prise en charge par la mutuelle.